SPEED'NEWS

Conc'octets pour vous

Blog - 2018-08_erreurs-à-éviter.png

Les erreurs à éviter sur votre site web

2 novembre 2018 SpeedMedia

Ça y est, vous êtes enfin prêt à vous lancer dans l’aventure du digital en créant ou en gérant vous-mêmes votre site Web. Fini le temps où cela vous coûtait les yeux de la tête… les Kits SpeedMedia sont facilement administrables ! En revanche, vous avez bien entendu des attentes très élevées par rapport à celui-ci et, c’est normal, vous voulez qu’il soit le plus beau, le plus performant, le plus rapide, le mieux référencé, etc. Attention, à trop vouloir en faire, une erreur est vite arrivée ! Dans cet article, nous avons regroupé pour vous, les plus grosses erreurs (celles à ne surtout pas faire…).

Avant toute chose, il est important de préciser que votre site doit respecter les « bonnes pratiques » de base. Il doit donc être lisible, illustré avec des visuels attrayants, respecter une charte graphique avec des couleurs harmonieuses, etc.

Un site non « https »

Si vous n’avez pas encore lu notre article sur le sujet, on vous conseille vivement de le faire ! Aujourd’hui, un site en « http » qui demande des informations sur ses visiteurs (et à fortiori qui permet de réserver un voyage) correspond à un site « non fiable » pour les utilisateurs et les les robot de référencement. C’est pourquoi le « https » est une option très intéressante pour votre site ! Même si SpeedMedia a souhaité vous laisser le choix de faire ce changement ou pas, le fait qu’un site soit sécurisé dans la totalité de ses pages et pas uniquement dans le tunnel d’achat rassure l’internaute et rend son expérience utilisateur plus positive. Par ailleurs, un site en « https » dispose d’un temps de chargement plus rapide et – surtout – sera mieux référencé dans les moteurs de recherche. Pas de panique, chez SpeedMedia, nous proposons l’ensemble des nos sites clients en « https » !

À savoir : SEMRush relève que même en 2018, 69% des américains ont toujours peur de se faire pirater leur carte de crédit et 64% leur email et mot de passe.
Avertissement : Google – via son navigateur Chrome – n’hésite pas à pénaliser les sites en « http », en affichant « site non sécurisé » devant l’URL dans la barre de recherche.

Un site non « Responsive »

Cela signifie que le site internet et son contenu s’adaptent parfaitement au support et à la taille de l’écran (ordinateurs, tablettes, smartphones) … Depuis 2015, l’usage du téléphone mobile a dépassé celui de l’ordinateur. En effet, 93 % de la population mondiale utilise aujourd’hui un téléphone portable. En 2017, le trafic web sur mobile représentait 48 % du trafic web total. En ajoutant la navigation sur tablette, le chiffre s’élève à 53 %. Malgré ce constat, seulement 60 % des sites web professionnels sont Responsive Web Design. C’est pour cela que chez SpeedMedia, nos sites sont développés en Responsive Web Design.

Astuce : Pour tester si un site web est « Responsive », réduisez au minimum la fenêtre de votre navigateur internet lorsque vous êtes sur votre ordinateur. Si le contenu s’adapte à la taille de la fenêtre, c’est gagné ! Encore plus simple, ouvrez le site sur votre smartphone et vous verrez de suite si la navigation est facile ou pas !
Avertissement : Google a décidé de prioriser les sites en fonction de leur version mobile. Avoir un site Responsive est donc un très bon moyen d’améliorer son référencement naturel.

Un site sans suffisamment de contenu

Le contenu est « pri-mor-dial » si vous souhaitez optimiser votre référencement naturel dans les moteurs !

Il ne suffit pas d’avoir des centaines ou des milliers d’offres de voyages… il vous faut aussi créer des pages de contenu. Parlez des destinations, parlez de vos voyages, parlez de vous, parlez de vos atouts, parlez des pays que vous proposez, … bref : créez du contenu qui vous différenciera des autres et qui permettra de disposer de vos propres pages. Pensez aux mots-clefs dans vos textes. Ceux par lesquels un internaute pourra vous trouver sur le Web au travers d’un moteur de recherche. La recherche justement : mettez-vous à la place d’un internaute et réfléchissez à ce qu’il tape pour rechercher un voyage, cela vous permettra de bien rédiger vos pages de contenu et d’apposer les fameux mots clefs qui répondront aux requêtes de vos futurs visiteurs.

Astuce : avant de rédiger le contenu de votre site, réfléchissez au champ lexical de celui-ci. Cherchez des synonymes et mettez-vous à la place de vos futurs clients pour identifier les mots-clés qu’ils pourraient taper sur les moteurs de recherche. Réutilisez toujours ce champ lexical et n’oubliez pas d’utiliser les mots-clés en titre et en description des pages.
Avertissement : même si nous conseillons une certaine redondance dans l’utilisation des mots clefs dans une page, attention tout de même à ne pas abuser des mots clés sous peine d’être sanctionné par Google (en atterrissant dans les dernières pages Google par exemple).


Un site lent

De nos jours, les connexions mobiles détériorent l’expérience client car la 3G ou 4G restent relativement lentes. En effet, la plupart des sites internet perdent près de la moitié de leurs visiteurs lors du chargement du site web. Sachant que la rapidité est un critère de référencement pour Google, il serait préférable de résoudre ce problème si vous souhaitez être bien positionné. Comment ? évitez surtout les trop gros visuels et les pages de plusieurs kilomètres de long … Vous pouvez faire quelque chose de très joli avec de grandes images mais surveillez le poids de celles-ci.

À savoir : le temps d’attente acceptable est de 2 à 3 secondes seulement ! En France, le temps de chargement moyen est de 6 secondes. Les lenteurs proviennent généralement de photos trop lourdes, de modules en trop grand nombre, d’un code bancal, etc.
Astuce : Google propose testmysite qui teste le chargement de votre site web en 3G et mesure le nombre de visiteurs potentiellement perdus, gratuitement.


Un site non actualisé

Une fois votre site mis en ligne, le travail est loin d’être terminé ! Les sites internet évoluent tout le temps. Il y a sans cesse des mises à jour à faire, des adaptations face aux comportements des clients, des améliorations à apporter, etc. N’attendez pas que le design de votre site soit trop vieux pour le repenser. Vous risqueriez de faire peur à vos prospects ! Envisagez régulièrement des optimisations pour améliorer les performances de votre site et donner un coup de jeune au contenu. Durée de vie « acceptable » actuellement pour un site Web = 2 à 3 ans maxi ! Et vous ? depuis quand n’avez-vous pas relooké votre site ?

Astuces : Utilisez Google Analytics pour identifier les points d’amélioration de votre site en fonction du comportement de vos visiteurs.


Oublier ses visiteurs

Vos visiteurs doivent être au centre de votre stratégie lorsque vous concevez ou modifiez votre site. Demandez-vous qui sont vos clients et prospects ? Pourquoi et comment sont-ils arrivés sur votre site ? Quels sont leurs besoins ? Que recherchent-ils ? Que veulent-ils savoir ? Mais aussi Où souhaitez-vous les emmener ?
Le menu de votre site doit être parfaitement clair. L’internaute doit pouvoir identifier rapidement l’endroit où il pourra trouver l’information qu’il cherche. Dans le cas contraire, dîtes-vous bien qu’il prendra la fuite ! Astuces : en créant votre site, mettez-vous véritablement à la place de vos futurs clients. N’hésitez pas à faire des enquêtes auprès de vos cibles potentielles et à demander des retours à vos premiers utilisateurs pour améliorer votre site.

Sources :

https://fr.digitalsobe.com/statistiques-dutilisation-mobiles-%E2%80%A8
https://www.anthedesign.fr/referencement/temps-de-chargement-dune-page-web/